• Christine Aubouin-Decroix

The Yuri's night

Il s'en est passé des choses depuis ma dernière publication. Je suis hyper en retard, et je tiens à vous présenter mes excuses. Mais je n'ai pas fait semblant de travailler.

Aujourd'hui, je vous propose un petit article sur "The Yuri's night".


Késako ? Chaque année, le 12 avril, les fans de spatial fêtent the Yuri's day (et pour certains, c'est The Yri's night). Mais qu'est-ce que c'est, allez-vous me demander ? (avec raison)


C'est tout simplement la fête du départ du 1er homme dans l'espace, Yuri Gagarine, qui a décollé le 12 avril 1961.

Cette année, COVID oblige, la Yuri's night a eu lieu en visuel, et c'était donc ma 1re (vous pensez bien que je n'allais pas manquer cela). Je vous mets le lien vers la vidéo ci-dessous (vous verrez qu'il y a plein de gens super, et puis on apprend plein de choses).



Je vous mets le résumé, honteusement copié (je l'avoue) sur le youtube d'Ideas in Science, qui a hébergée cette merveilleuse idée :

50 ans de la mission Apollo 13 , « Houston, nous avons eu un problème… » :

Au programme : « Apollo 13, un échec réussi » avec Philippe Henarejos, auteur du livre Ils ont marché sur la Lune (Belin, 2019), lauréat du Prix Robert Aubinière 2019 de l’Institut Français d'Histoire de l'Espace .

« Apollo 14, le retour » avec Bernard Chabbert, journaliste, auteur et producteur, envoyé spécial pour Europe n°1 à partir d’Apollo 14.

« Un sauvetage médiatisé » avec Stéphane Sébile, collectionneur et webmaster du site Space Quotes / Souvenirs d’espace.

« Apollo 13 au cinéma » avec Jean-Marc Deschamps, spécialiste de science-fiction et président des Gentlemen collectionneurs. « Echappées belles soviétiques et russes » avec Nicolas Pillet, webmaster du site Kosmonavtika.

Avec la participation exceptionnelle de Jean-François Clervoy, astronaute.

Un événement initié et animé par Pierre-François Mouriaux, journaliste à Air & Cosmos et président de l’association Histoires d’espace.


Et en fin de night, un gentil clin d'oeil de notre ami Stéphane Sébile, qui a eu l'extrême gentillesse d'accepter de préfacer le désormais célèbre "Dis, raconte-moi l'Espace !"


Voilà. Je vous laisse avec tout ça, moi je vais me remettre de mes émotions.

Spatialement,


Christine, Muse étoilée

0 vue